Snow EpicScoop de chez scoop !
Squirt lube est fournisseur officiel de la Snow Epic en Suisse, première course dédiée au FAT Bike, sur neige.

Squirtlube, les inventeurs du premier lubrifiant d’émulsion de cire et d’eau à succès ont développé un nouveau lubrifiant innovant pour une utilisation en conditions froides. Tout lubrifiant s’épaissit ou durcit dans des conditions froides et provoque plus de résistance dans la transmission, voire certains blocages. Squirt Lube basse température a un point de congélation modifié, lui permettant une lubrification optimale dans le froid, tout en gardant votre chaîne silencieuse, propre et sur une longue durée.

En Février 2014, notre lubrifiant standard Squirt Lube a été annoncé par le magazine Velo (après avoir testé plus de 50 lubrifiants dans un laboratoire indépendant) comme le lubrifiant le plus rapide de la planète – ce qui signifie qu’il consomme le moins de watts en frictions provoquées par le lubrifiant sur la chaîne.
Notre nouveau Squirt basse température a été testé et donne encore un meilleur rendement !

Chaque coureur à la SnowEpic recevra une bouteille de Squirt Low Temp dans son race pack; il vous suffit juste d’arriver avec une chaîne propre. Il y aura aussi une station de lavage au Squirt BioBike après chaque étape.

Les équipes et coureurs ci-dessous utilisent et approuvent les produits Squirt :
• le Team numéro 1 au classement UCI en cross-country, BH – SR Suntour – KMC (avec notamment Julie Bresset, médaillée d’or olympique et deux fois championne du monde ),
• l’équipe de marathon classé n°1, Centurion Vaude (gagnants de presque toutes les courses par étapes autour du monde en 2014),
• le légendaire Team de Bart Brentjens,
• les légendes du sport Ned Overend, Travis Brown, Mike Kloser, et le sextuple champion du monde Xterra Conrad Stoltz.

Ces équipes et coureurs nous aident également à développer et à tester de nouveaux produits.

Un point très important pour nous : le lubrifiant Squirt et le nettoyant BioBike sont tous deux 100% biodégradable.

En tant que consommateurs, nous sommes tous régulièrement informés de l’impact majeur qu’un petit changement dans les conditions environnementales peut avoir sur tout un écosystème. Un système déjà en voie de disparition peut être effacé avec l’introduction d’une menace de quelques minute.

Il faut environ 4 ml de lubrifiant pour lubrifier une chaîne de vélo. 150 vélos utilisent donc 600ml sur leurs chaînes. Sur quatre jours de course, cela fera jusqu’à 2,4 litres de lubrifiant utilisé. Si les chaînes commencent la course lubrifiées et se terminent à sec, cela veut dire que ce lubrifiant a été répandu dans l’écosystème – dans la neige pure que vous aurez ridé, qui fondra au printemps pour s’écouler dans les rivières et les lacs Suisses.

À cela s’ajoutent les litres de produit de lavage des vélos. Si vous utilisez un produit agressif et toxique, les résultats seront extrêmement indésirables.

Étendre ces conséquences sur plus d’un an de ride, et demandez-vous si c’est l’effet que vous voulez provoquer en prenant simplement du plaisir sur votre bike.