Même si ce n’est pas sur une manche de Coupe du Monde, une victoire reste une victoire… Avec une transmission squirtée jusqu’à l’os et du Seal dans ses pneus, Jonathan Decoux remporte le scratch du Raid des Sources (100 Km) avec 18 minutes d’avance sur le second !

La veille, c’est sur une course relais que les Belges se sont illustrés, en remportant le scratch d’une endurance de 6 heures ! Aucune crevaison et des transmissions qui ont tourné comme des horloges suisses !